Le label d’or remis à l’école d’arbitrage du Pontchâteau handball

Samedi, le club du Pontchâteau handball a reçu le label d’or pour son école d’arbitrage.

Viser un niveau d’arbitrage suffisant

Il faut sans cesse viser un niveau d’arbitrage suffisant dans le club afin de satisfaire à certaines obligations. « Pour qu’une équipe évolue dans un championnat de bon niveau, le club doit fournir des arbitres de niveau équivalent, explique Sébastien Guérin, responsable de l’école d’arbitrage. De plus, on doit anticiper un certain roulement des arbitres officiant pour le club tout en maintenant un nombre ressource suffisant. Exemple : 2 binômes en région, 3 binômes en département et 8 jeunes arbitres.

Un travail en amont

L’école d’arbitrage intervient encore en amont. Le public de stagiaires arbitres est plus jeune que dans l’exemple ci-dessus. Il est plus nombreux. « Au sein du Pontchâteau HB, il est nécessaire aujourd’hui que ce dispositif soit animé avec plus de dynamisme encore, en accentuant notamment le volet communication et la responsabilisation des membres de plus en plus nombreux ».

Constitution de la commission d’arbitrage

La commission d’arbitrage est composée des arbitres seniors officiant pour le club de Pontchâteau, des jeunes arbitres en formation, d’un membre du bureau représentant la commission d’arbitrage et du correspondant d’arbitrage.

Recrutement et recensement

Dès le début de saison (août-septembre), au moins 2 arbitres par équipe inscrite sont recherchés, l’objectif étant de 4 arbitres par équipe, afin de répartir et alléger l’investissement de chaque joueur pour le club. Il faut alors prévoir les effectifs des stages, les joueurs engagés et planifier les dates sur l’année.

Le bon déroulement impose d’informer les différents acteurs du planning dès le début de saison (septembre) et de rappeler chaque rendez-vous à chacun 15 jours à l’avance. Les stagiaires sont suivis dans leur pratique au cours de la saison.

Finalités de l’école d’arbitrage

La formation des jeunes arbitres est assurée en terme de sensibilisation et d’apprentissage (selon les termes des documents publiés par la Fédération française de handball. La formation de sensibilisation s’adresse aux jeunes de moins de 14 ans. La formation d’apprentissage s’adresse aux moins de 18 ans.

Chaque niveau de formation s’appuie sur 4 stages répartis sur l’année et dont le contenu est présenté par la FFHB.

 

(Source : Ouest-France)